Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Index

Apéros

Entrées

Cakes

Douceurs

Glaces

Goûters

Plats

Tartes

Viennoiseries

Divers

Recherche

Partenaires + visites

Dia01.jpg

Partenaires

     gourmand(es) en balade chez Biboumacaron

Blog embelli par

damouredo.com-Carre.jpg

Un tour en cuisine

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 18:08

Voici le 2ème essai de CHEESECAKE !

Essai transformé!!!!!

Ça vaut vraiment le coup de trouver du fromage « Philadelphia », cela rend le gâteau plus onctueux, plus crémeux, plus calorique aussi. Ça donne un petit goût de Nata pour ceux qui connaissent (de la crème glacée espagnole au goût de crème chantilly). Un pur Délice !

Ce CHEESECAKE est à la vanille, mais pas n’importe laquelle, de la vanille de Tahiti que les parents de ma cops m’ont envoyée. Çà c’est de la vanille. !!

 

Pour le CHEESECAKE  à la vanille, il faut :

-      675g de Philadelphia

-      1 paquet de Spritz®

-      70g de beurre

-      130g de sucre

-      4 œufs

-      2 gousses de vanille fendues

-      30g de farine

 

 

·         Préchauffez le four à 150°C (th5).

·         Réduisez les gâteaux en miettes à l’aide d’un robot. Faites fondre le beurre et ajoutez-le aux gâteaux et mélangez bien.

·         Chemisez un moule à charnière de papier sulfurisé. Etalez le mélange précédent et tassez-le bien.

·         Dans un saladier, mélangez le fromage, le sucre, la vanille, la farine et les œufs un par un.

·         Versez dans le moule.

·         Faites cuire pendant 1H.

·         Laissez refroidir le CHEESECAKE dans le four puis entreposez-le au frigo pendant au moins 24H.

·         Dégustez.

 

Ce CHEESECAKE a fait l’unanimité. Le précédent était moins bon. Le Philadelphia fait toute la différence. MIAM-MIAM!!!!!!

 

A refaire (pas trop souvent, sinon on finira par rouler !!) dans un autre parfum !!!!

Finalement, ce n’est pas si compliqué de faire un CHEESECAKE !!!

 

 

Bonne soirée



Partager cet article

Repost 0
Published by Bibou - dans Desserts
commenter cet article

commentaires